photo-actu2

Meilleure structuration de l’offre de soins, qualité des pratiques médicales, prévention et meilleur accès aux soins sont les objectifs de la nouvelle convention médicale.
A ce titre, la convention met en place une nouvelle grille tarifaire des consultations et revalorise la consultation du généraliste.

Revalorisation des consultations

Dès le 1er mai 2017, la consultation de base chez le généraliste passera de 23 à 25 €.
La consultation chez le médecin correspondant (spécialiste vers lequel le patient a été orienté par le médecin traitant dans le cadre du parcours de soins) passera de 28 à 30 € à compter du 1er juillet 2017.

A cette même date, la consultation pour les psychiatres, neuropsychiatres et neurologues sera portée de 37 à 39 €.

L’avis ponctuel de consultant (à la demande explicite du médecin traitant) passera de 46 à 48 € au 1er octobre 2017, puis à 50 € au 1er juin 2018.

 

Mise en place de quatre niveaux de consultations

La nouvelle grille tarifaire se compose de quatre niveaux, différenciés en fonction de la complexité de la consultation :

• Le premier niveau, fixé à 25 € au 1er mai 2017, correspond au tarif de base de consultation.

•  Un deuxième niveau, fixé à 30 € au 1er juillet 2017, représente les actes coordonnés et de suivi entre le médecin traitant et le médecin correspondant spécialiste.
Dans ce cadre, une majoration traitant «urgence» de 5 € sera mise en place au 1er janvier 2018 au profit du médecin traitant qui adresse le patient vers le médecin correspondant pour une prise en charge dans les 48h. Cette consultation réalisée sous 48h sera valorisée par la création d’une «majoration correspondant urgence» de 15 €.
Par ailleurs, les médecins généralistes bénéficieront d’une majoration de 5 € à compter du 1er mai 2017 pour la prise en charge des enfants de 0 à 6 ans (soit une consultation à 30 €).

•  Un troisième niveau, fixé à 46 € à compter du 1er novembre 2017, vise les consultations considérées comme «complexes» à fort enjeu de santé publique (dépistage de mélanome, première consultation de contraception et prévention des maladies sexuellement transmissibles pour les jeunes filles de 15 à 18 ans, risque avéré d’obésité pour les enfants de 3 à 12 ans...).

•  Un quatrième niveau, fixé à 60 € au 1er novembre 2017, correspond aux consultations «très complexes», comme lors d’une consultation initiale d’information et de mise en place d’une stratégie thérapeutique pour les patients atteints de cancer ou de pathologie neurologique grave


Votre application bien-être
logo wevie

Prenez soin de vous !

Votre newsletter...

Recevez gratuitement toute l'actualité de votre protection sociale !

Nos certifications

LogoAFAQ2011